Permis de conduire international – où est-il nécessaire?

By 12. novembre 2018Unkategorisiert

Au sein de l’UE et dans de nombreux autres pays, le permis de conduire suisse actuel au format d’une carte de crédit suffit pour prendre le volant. Toutefois, certains États exigent encore aujourd’hui un permis de conduire international ou une traduction certifiée.

La Bâloise Assurances vous donnent un aperçu du monde du permis de conduire international pour que vous soyez toujours mobile, aussi à l'étranger.
Un permis de conduire international n’est autre qu’une traduction précise du permis de conduire suisse. Sa durée de validité est de trois ans et il doit impérativement être présenté avec le permis de conduire national au format d’une carte de crédit. Le permis de conduire international peut être demandé auprès de l’Office cantonal de la circulation correspondant.

Où avez-vous besoin d’un permis de conduire international?

Fondamentalement, le permis de conduire suisse est valable dans tous les pays de l’UE (excepté la Lituanie) et dans les États membres de l’AELE, ainsi qu’en Andorre, à Aruba, en Macédoine, à Monaco, au Montenegro, à Saint Marin, en Ukraine et en Turquie. Il est également valable accompagné d’une traduction dans la langue nationale respective en Australie, au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Guyane française, en Guadeloupe, au Kazakhstan, au Kirghizstan, en Martinique, en Russie, en Arabie saoudite, au Tadjikistan, au Turkménistan et en Ouzbékistan. Le permis de conduire suisse est valable pendant une durée de 7 jours au Qatar de 30 jours sur les îles Marshall et en Micronésie. Quelques pays exigent également une attestation d’assurance en cours de validité.

Le permis de conduire international est obligatoire dans les pays suivants (par ordre alphabétique): Angola, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Belize, Bénin, Bhoutan, Bolivie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Congo, îles Cook (NZ), Corée du sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Émirats Arabes Unis, Érythrée, Éthiopie, Fidji, Gabon, Gambie, Géorgie, Ghana, Guinée, Guinée Équatoriale, Guyane, Inde, Indonésie, Iran, Jamaïque, Kiribati, Koweït, Laos, Liban, Malaisie, Malawi, Mayotte (F), Mongolie, Népal, Nigéria, Niue (NZ), Paraguay, Rwanda, Samoa orientale (USA), Sao Tomé, Sénégal, Sierra Léone, Soudan, Swaziland, Taiwan, Tanzanie, Thaïlande, Timor oriental, Togo, Venezuela, Zimbabwe. Dans certains pays, le permis de conduire international a une durée de validité limitée dans le temps.

Le permis de conduire international est recommandé dans les pays suivants (par ordre alphabétique): Afrique du sud, Albanie, Algérie, Argentine, Arménie, Bahamas, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brésil, Brunei, Cambodge, Canada, Cap-Vert, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, El Salvador, Équateur, États-Unis, Guatemala, Honduras, Israël, Jordanie, Kenya, Kosovo, Lesotho, Lituanie, Madagascar, Maroc, île Maurice, Mexique, Moldavie, Mozambique, Namibie, Nauru, Nouvelle Calédonie, Nicaragua, Oman, Ouganda, Palaos, Panama, Papouasie-Nouvelle Guinée, Pérou, Philippines, Polynésie française, Puerto Rico, République Centrafricaine, République Dominicaine, île de la Réunion, îles Salomon, Serbie, Seychelles, Singapour, Tunisie, Tuvalu, Uruguay, Vanuatu, Zambie. Certains pays n’exigent ni le permis de conduire suisse, ni le permis de conduire international, mais une autorisation de conduire locale: Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Barbade, îles Caïmans, Chine, Dominique, Grenade, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie, Samoa, Sri Lanka, Surinam, Tonga, Trinité-et-Tobago, Vietnam. Les visiteurs des Bermudes, de Birmanie (Myanmar) et de Corée du nord n’ont pas le droit de conduire. Pour se déplacer dans ces pays, il faut louer une voiture avec chauffeur.

Attention: les sociétés de location de voitures ont leurs propres règles!
Les sociétés de location de voitures peuvent exiger un permis de conduire international indépendamment de la situation juridique de leur pays. Par ailleurs, l’âge minimal autorisant une location de voitures diffère d’un pays à l’autre et d’une société de location à l’autre.

Penser aux assurances
Si vous voyagez avec votre propre voiture, celle-ci est déjà couverte par votre assureur en Suisse en matière de dommages liés à la responsabilité civile. Pour savoir dans quels pays votre couverture d’assurance est valable, référez-vous à votre carte verte d’assurance. Notre assurance complémentaire «Service de dépannage SOS» vous couvre contre les pannes, les accidents, les vols et les événements naturels. Elle est valable dans toute l’Europe et dans les pays riverains de la Méditerranée, hormis le Kosovo, la Fédération de Russie, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan. Il est également conseillé de souscrire une assurance voyages et une assurance de protection juridique si vous voyagez à l’étranger.

Si vous louez un véhicule à l’étranger, nous vous recommandons d’étudier au plus près le contrat de location et de souscrire, si besoin est, une assurance complémentaire auprès de la société de location de voitures.


Bien s’informer avant de partir
Puisque les directives internationales changent en permanence, informez-vous avant votre départ auprès du consulat en question pour savoir de quels documents de voyage vous aurez besoin. Consultez également les règles de circulation en vigueur dans le pays dans lequel vous vous rendez afin de prendre la route en toute sécurité.